Une équipe d'experts BIM à votre écoute
Paris / Nantes / Lille
Assistance : 01 53 31 36 25
blog ban2

Notre actualité

Toute l'actualité BIM
Imports et Exports Revit avec Archicad 24 : RVT, RFA ou IFC ?

La Mise à jour 2 d’ARCHICAD 24, sortie au mois de décembre 2020 était accompagnée de l’Add-on RVT-RFA « Echange de géométrie ». La description qui en est faite sur le site de téléchargement étant succincte, et le manuel étant en anglais, nous l’avons testé pour pouvoir vous en parler.

Le principe

Ce nouvel add-on permet d’importer directement des fichiers Revit dans ARCHICAD, sans avoir à passer par une conversion au format IFC ou autre. Les deux types de fichiers natifs de Revit que sont le RFA et le RVT sont pris en charge, de façon différente que nous allons voir maintenant.

L’import de RFA

Une fois l’Add-on installé, un nouveau mode d’import d’objet apparait dans le menu « Bibliothèque et objets ».

Import RFA

Cette méthode permet d’importer un fichier RFA (Famille Revit, l’équivalent pour Revit de l’objet pour ARCHICAD). Après avoir choisi le fichier à importer, une fenêtre d’option permet de choisir le type d’objet à créer et la résolution des courbes.

Option RFA

Une fois importé, le fichier RFA est converti en objet et intégré automatiquement à la bibliothèque emboitée du projet.

Les +

  • L’avantage de cette nouveauté est que les fichiers RFA sont plus nombreux que les fichier GSM sur les plateformes de téléchargement d’objets sur internet. Pouvoir les importer directement, sans avoir à les convertir dans un format compatible simplifie grandement la procédure. D’autant plus que tous les archicadiens n’ont pas forcément une licence Revit pour faire les conversions eux même.
  • Une option permet de rendre le symbole 2D détectable pour s’y accrocher en plus de l’accroche aux points chauds
  • Les portes et fenêtres sont automatiquement convertis en leur équivalent ARCHICAD et perceront les murs

Les –

  • Les objets créés de cette manière sont très peu paramétrables, notamment avec une déformation en cas de changement de dimensions.
  • Leur symbole 2D est une projection de la 3D, ce qui ne pose pas de problème pour un objet comme un bureau, mais est moins satisfaisant pour une fenêtre.

Symbole 2D RFA

  • Même avec la résolution maximale, les courbes larges seront trop facettisées.

Vue 3D RFA

  • Les portes et fenêtres ne peuvent changer de dimensions, ni par réglage de paramètres, ni par mise à l’échelle, et peuvent en revanche présenter des problèmes de taille percement de mur, comme dans l’image ci-dessus.
  • La conversion en GDL se traduit par l’utilisation des primitives GDL (Sommets>Arêtes>Facettes), ce qui rend les objets difficilement modifiables, même par les personnes maitrisant le langage GDL.

L’import de RVT

L’import dans ARCHICAD des fichiers RVT se fait quant à lui en plaçant dans le projet un module lié. La procédure d’intégration propose un onglet Option proposant quelques options pour la gestion des attributs, des calques et des classifications.

Options RVT

Les +

  • Une seconde fenêtre d’option permet de filtrer le modèle importé en sélectionnant une Vue 3D à importer

Options vue RVT

  • Deux éléments identiques dans Revit sont deux instances du même objet dans ARCHICAD

Les –

  • Chaque élément du fichier RVT est converti en objet. Par exemple un mur avec une fenêtre sera converti en 2 objets indépendants.
  • Les objets créés de cette manière sont très peu paramétrables, et ne peuvent même pas être redimensionnés.
  • La conversion en GDL se traduit par l’utilisation des primitives GDL (Sommets>Arêtes>Facettes), ce qui rend les objets difficilement modifiables, même par les personnes maitrisant le langage GDL. Cela peut aussi conduire à la création d’objet très lourd en fonction du nombre de facettes.

L’export de RVT

N’ayant pas Revit, je ne vais pas tester l’export. Il est toutefois à noter que l’export se fait uniquement vers Revit 2020.

Bilan

Comme le dit Abvent sur son site internet « Cette fonction est destinée à comparer la géométrie RVT importée à un modèle Archicad et à exporter la géométrie RVT pour la comparer à un modèle Revit »

Outre cette comparaison de géométrie, l’Add-on RVT-RFA « Echange de géométrie » vous permettra de profiter du grand nombre de familles Revit disponibles sur internet, à condition de privilégier les objets indépendants et standards, et d’être prudents avec les ouvertures de mur.

L’import RVT peut aussi être utile par exemple pour intégrer le modèle de votre bureau d’études Electricité qui aura positionné tous les interrupteurs, prises, luminaires… dans votre projet ARCHICAD.

Le fait que tous les éléments soient convertis en objets (parfois lourds) limitera néanmoins l’usage de l’Add-on, qui ne remplacera pas le passage par le format IFC qui a le gros avantage de permettre la récupération de dalles, murs, poutres et autres outils de construction qui deviennent ainsi modifiables après leur import dans ARCHICAD.

Commentaires  

Maël
Maël
11-02-2021 12:56
Merci Pierre pour cette analyse! Pour avoir testé l'export d'une maquette AC en RVT, c'est une catastrophe... L'utilisateur Revit n'a presque rien pu récupérer, et rien n'était paramétrable. Dans ce cas, comme dans celui de l'import d'un RVT, rien ne vaut l'IFC, comme tu le dis. Et beaucoup d'éléments sont interopérables entre Revit et Archicad (dans un sens comme dans l'autre) en passant par un IFC bien paramétré.
Pierre FERNANDEZ
Pierre FERNANDEZ
11-02-2021 13:40
Merci Maël pour ton retour qui ne m'étonne pas. Si ça marche mal dans un sens, il n'y a pas de raison pour que ça fonctionne mieux dans l'autre. Au moins il n'y a pas de jaloux

Vous devez vous inscrire et être connecté pour poster un commentaire.

Nos partenaires

logo archicad logo medi logo nova logo vectorworks logo cype logo revit

Besoin de renseignements