Une équipe d'experts BIM à votre écoute
Paris / Nantes / Lille
Assistance : 01 53 31 36 25
blog ban2

Notre actualité

Toute l'actualité BIM
Portrait de Pierre FERNANDEZ, dévelopeur GDL sur Archicad

Présent dans l'équipe de BIM Services depuis 2017, Pierre FERNANDEZ se livre aujourd'hui un peu plus sur son parcours, ses projets et les raisons qui l'ont menées à être modélisateur Archicad et développeur GDL.

 

Bonjour Pierre, tu es développeur GDL, peux-tu nous expliquer ton métier ?  

Le GDL est le langage de programmation natif d’ARCHICAD. C’est grâce à lui que l’on peut créer les objets paramétriques que nous avons l’habitude d’utiliser dans le logiciel au quotidien, qu’il s’agisse d’objets, de portes, de fenêtres ou de marques. 

Mon métier consiste donc à créer de nouveaux objets, pour deux types de clients : 

  • Des agences d’architecture ou d’architecture d’intérieur qui ont des besoins très spécifiques pour leur projet. 
  • Des fabricants qui souhaitent proposer à leurs clients des versions numériques de leurs produits sur les grandes plateformes de téléchargement que nous connaissons tous. 

Par ailleurs, 

  • BIM Services propose aussi des objets exclusifs que nous développons afin de vous aider au quotidien dans vos projets, et qui sont pour la plupart en libre-service sur notre site.  
  • Enfin, ALLPLAN ayant adopté le langage GDL pour le développement de ses Smatparts, nous commençons à développer des objets pour ce logiciel 

Pour résumer mon métier je dirais qu’il consiste à trouver l’équilibre entre fidélité du modèle numérique par rapport à l’objet réel, légèreté du script pour ne par peser trop lourd dans la maquette et ergonomie de l’objet dans son fonctionnement et son interface de réglage. 

 

Quel est ton parcours professionnel ?  

Après quelques années passées à travailler dans la grande distribution, j’ai décidé de changer complètement de domaine pour devenir dessinateur en bâtiment. 

J’ai donc suivi une formation qualifiante à l’AFPP de Touraine durant laquelle j’ai appris la technologie du bâtiment et l’utilisation du logiciel AutoCAD. 

A la sortie de ma formation, je suis d’abord passé par de grands groupes comme Véolia et Suez, avant d’être recruté par mon ancien maitre de stage spécialisé dans le relevé de bâtiment et la saisie de plans d’état actuel. 

 

Comment as-tu connu Archicad ?  

Je travaillais à l’époque pour un prestataire de services en dessin d’architecture comme releveur/dessinateur sur Autocad. Face à la demande croissante de maquettes 3D de la part de nos clients, nous avions décidé d’intégrer ARCHICAD et Revit à notre palette d’outils. 

Pour ceux d’entre nous qui avaient choisi ARCHICAD, c’est Frédéric Deschamp qui était venu à l’agence pour nous faire une formation de 5 jours durant laquelle il a su m’ouvrir les portes du logiciel et m’en transmettre sa passion 

 

Tu es donc aussi un modeleur BIM sur Archicad, tu peux en dire plus ?  

Après avoir passé 11 ans à faire du relevé et de la saisie de maquette numérique de bâtiments datant du 12ème au 20ème siècle, il aurait été dommage de laisser de côté cette expériences et ces compétences. 

Je continue donc à proposer de modélisation de maquettes BIM sur ARCHICAD en phase projet ou pour de l’état actuel, pouvant collaborer avec mes anciens collègues pour la partie relevé sur site. 

 

Quelle est ta formation initiale ?  

J’ai fait mon cursus lycéen dans ce qui était à l’époque la section F12 (Arts Appliqués à l’Industrie). J’ai ensuite enchainé avec un DEUG d’histoire des Arts. 

J’étais donc bien loin du domaine dans lequel je me trouve aujourd’hui, même si, en y réfléchissant bien, le dessin technique du lycée m’a aidé dans ma formation de dessinateur, et l’histoire de l’architecture m’a facilité mon métier de releveur de bâtiment.  

Comme quoi, toute matière étudiée peut être utile un jour. 

 

Comment as-tu appris le GDL ? Y-a-t-il des formations GDL ?  

Je suis entré en GDL pour les besoins de mes dossiers. La bibliothèque d’objets disponible ne répondant pas toujours aux cas particuliers que l’on peut rencontrer en modélisant du bâti ancien, il a fallu que je cherche à palier ces manques par mes propres moyens.  

Je modélisais donc le jour, et la nuit j’étudiais le GDL REFERENCE GUID de Graphisoft, et le GDL CookBook de David Nicholson-Cole. C’est par la pratique et beaucoup d’erreurs que j’ai appris le GDL en autodidacte. 

C’est pour éviter ces débuts difficiles que BIM Services propose aujourd’hui des formations au GDL, au niveau débutant et perfectionnement. 

 

Tu es récemment devenu associé de BIM Services, qu’est-ce qui te plait chez BIM Services ? 

Frédéric Deschamp ne perdait pas ses élèves de vue après les formations. Il a donc suivi mon évolution et constaté mes progrès, notamment en GDL. 6 ans après m’avoir formé, il est venu me proposer d’intégrer l’équipe de BIM Services pour mettre au profit du plus grand nombre mes compétences en programmation d’objets paramétriques. 

Quand on m’a proposé de devenir associé, j’ai naturellement dit oui, afin de faire pleinement partie de l’aventure. 

Avec une activité diversifiée, des partenaires variés et enrichissants et des clients de tous horizons, nous somme sans cesse en train d’apprendre, de découvrir de nouveaux outils, de chercher de nouvelles techniques. 

C’est dans une structure dynamique comme BIM Services que l’on peut se dire « La routine ? Connais pas ! » et que l’on participe à l’évolution du BIM et de ses usages. 

Vous devez vous inscrire et être connecté pour poster un commentaire.

Besoin de renseignements