Une équipe d'experts BIM à votre écoute
Paris / Nantes / Lille
Assistance : 01 53 31 36 25
blog ban2

Notre actualité

Toute l'actualité BIM

Nouveauté de la version 24, PARAM-O introduit la programmation nodale dans Archicad, permettant ainsi de créer des objets paramétriques de façon graphique.

Jusqu’à présent, il existait trois manières de créer un objet utilisable dans ARCHICAD

  • L’importer depuis un autre logiciel
  • Le modéliser dans Archicad et « enregistrer la sélection comme »
  • Le programmer en GDL

 

Les deux premières méthodes résultent en des objets très peu paramétrables, dont on ne peut régler que les surfaces et les stylos, et dont on ne peut modifier les dimensions globales que par déformation. La troisième qui est la seule permettant de créer des objets réellement paramétrables a toujours rebuté la plupart des utilisateurs d’Archicad parce qu’il s’agit de programmation pure et qu’elle demande un « long » apprentissage.

La version 24 d’Archicad par le biais de PARAM-O nous offre une quatrième manière de faire : la programmation nodale. Ceux qui connaissent Grasshopper s’y retrouveront. Pour les autres, en voici un aperçu.

Le fonctionnement

PARAM-O propose une série de « nœuds » de différents types (formes 3D, attributs, déplacements, opérateurs mathématiques…). En fonction de sa nature, chaque nœud présente des entrées et/ou des sorties qui permettent de le connecter aux autres, et ce de manière graphiquement.

Ci-dessous le nœud de type « Longueur » est connecté au nœud de type « Block » afin de rendre sa dimension le long de l’axe X paramétrable. Nous obtenons donc un parallélépipède rectangle dont la largeur est réglable.

 

PARAM O image 2

 

Présenté comme cela, ça peut paraitre simplissime, mais vous allez voir que ça peut assez vite se complexifier.

Cas pratique

Tentons de refaire l’objet que nous avions réalisé en GDL dans l’article "Le GDL ou la face cachée d'ARCHICAD".
Il s’agissait d’un claustra, dont le cadre, les renforts et les lattes devaient être paramétrables.

 

PARAM O image 3

 

Comme en GDL, il faut commencer par créer quelques paramètres. Cela se fait simplement en glissant des nœuds dans l’espace de travail.

 

PARAM O image 4

 

Pour chacun il est ensuite possible de lui donner un nom, une variable, une valeur par défaut…

 

PARAM O image 5

 

Une fois les paramètres créés, on peut les utiliser pour créer un premier volume.
Pour rappel, le code GDL pour un montant horizontal était :

MATERIAL mat_cadre
BLOCK A, B, cadre_larg

Dans PARAM-O cela ressemble à :

PARAM O image 6

 

En repartant de la première forme créée, on peut la dupliquer en la déplaçant afin d’obtenir le montant supérieur du cadre.

PARAM O image 7

 

PARAM-O propose un nœud appelé « expression », qui permet d‘utiliser 4 entrées dans un calcul mathématique afin d’obtenir une valeur de sortie. Ici nous allons l’utiliser pour calculer la distance libre entre nos 2 montants horizontaux, qui sera la longueur des montant verticaux.

PARAM O image 8 

 

Sur le même principe que précédemment, nous créons le premier montant vertical, puis nous le dupliquons en le déplaçant pour obtenir notre cadre complet.

PARAM O image 9

 

Créons maintenant des paramètres pour les renforts verticaux qui maintiendront les lattes, et commençons pas calculer l’intervalle entre renfort qui dépendra de : la largeur du claustra, l’épaisseur du cadre, la largeur des renforts et leur nombre. Ainsi nous pourrons les positionner à intervalle régulier.

PARAM O image 10

 

Nous pouvons commencer par placer le premier renfort, et vérifier que sa position et ses dimensions semblent correctes

PARAM O image 11

 

Puis modifier notre programmation nodale pour y insérer un nœud « Number Distribution » qui va répartir un nombre donné de renforts entre la position du premier et la position calculée pour l’occasion du dernier.

PARAM O image 12

 

Nous pouvons maintenant passer aux lattes, et commencer par calculer leur nombre en fonction de la hauteur de l’objet, de leur largeur et de l’écart souhaité entre les lattes.

PARAM O image 13

 

Ce nombre obtenu, nous l’utilisons dans « l’expression » suivante pour calculer l’écartement réel des lattes

PARAM O image 14 

 

Puis sur le même principe que pour les renforts verticaux, nous distribuons le nombre calculé de lattes dans l’espace imparti

PARAM O image 15 

 

Il est enfin possible d’associer les nœuds en groupes à fond coloré pour plus de « lisibilité »

PARAM O image 16

 

Enfin, une fois l’objet enregistré, un script GDL est automatiquement généré et donc modifiable en programmation. Cependant, comme tout script automatique, il est sensiblement plus long qu’un script écrit soi-même, et beaucoup moins clair. Ci-dessous, à gauche le début du script de PARAM-O (regardez la taille du curseur de défilement vertical), et à droite le script que nous avions scripté dans l’article sur le GDL.

PARAM O image 17 

 

Conclusion

Certes, PARAM-O permet de créer des objets paramétriques sans avoir à écrire une seule commande GDL, mais tous ses fils ont tendance à s’emmêler, et même un objet simple risque de vite ressembler à un sac de nœuds.

De plus, PARAM-O est pour le moment très limité dans les formes géométriques de base qu’il propose. Je ne suis pas depuis assez longtemps utilisateur d’Archicad pour l’avoir expérimenté moi-même, mais les commandes disponibles dans PARAM-O doivent être l’équivalent des commandes GDL d’Archicad 2. Vous serez donc assez limité dans vos créations.

Il n’en reste pas moins vrai cependant que pour les utilisateurs réfractaires à la programmation GDL, PARAM-O pourra dépanner par la création d’objets simples.

Commentaires  

Nicolas
Nicolas
23-07-2020 14:06
Super interessant comme article, et la comparaison est bien trouvée!
Effectivement ça file un peu les jetons tous ces fils ...
Simon
Simon
23-07-2020 15:10
Article complet, merci pour le partage. Et bravo pour le joli plat de spaghettis !
Olivier
Olivier
29-07-2020 12:24
merci pour cette présentation succincte et ce retour de comparaison
bravo Pierre
Maël
Maël
10-08-2020 18:24
Bien vu Pierre la présentation de cette nouveauté! Merci!

Vous devez vous inscrire et être connecté pour poster un commentaire.

Besoin de renseignements